A quoi sert la Fashion Week ?

New-York, Londres, Milan, Paris... La Fashion Week bat son plein! Dada des magazines et inspiration des stars, la semaine de la mode est l’événement à ne pas rater pour les passionnés et les professionnels du milieu. Mais quel est l'intérêt de faire défiler des vêtements hors-budget ? Focus sur les enjeux de cet événement mondial.

Créer la mode

Le travail des créateurs c’est de créer. Et ils créent tout le temps (les artistes ont toujours pleins d’idées). Comme le cuisiner du self, ils changent la carte chaque semestre pour convaincre de nouveaux adeptes et conserver la clientèle déjà conquise.

catwalk fashion week

Le trophée est à celui qui élaborera le meilleur menu en y ajoutant quelque chose de spécial, assez spécial pour faire parler de lui dans tous les médias.

La mode se renouvelle, s’étoffe. Le défilé est alors le moyen d’afficher ce qu’on sait faire de mieux et de prouver que notre marque est super, au niveau de la qualité, comme au niveau de l’identité.

Trouver des acheteurs.

La personne au premier rang, (pas toi mais la star) qui craque sur cette petite robe Chanel et l’achète, fait gagner à l’enseigne des millions. Il est clair que si Rihanna la porte, tout le monde va vouloir l’acheter, parce que Rihanna est en vogue. Le système du bouche à oreille, plus couramment appelé phénomène des moutons, entretient la marque qui va vendre en grosse quantité.

Vous l’aurez compris, la Fashion Week c’est un gros business pour faire sa propre pub et gagner en notoriété de part la qualité de son travail et l’originalité.

N’y voyez rien de péjoratif là dedans, la Fashion Week c’est le moyen pour de petits créateurs de percer et de vivre de leur passion.

La réussite des petits créateurs

Il n’y a qu’à visionner le défilé de Channy, interviewée dans cet article pour reconnaître l’aboutissement d’un travail acharné, et la réalisation d’un rêve.

Il n’y a pas que les créateurs qui peuvent percer.

Quand vous croisez dans Paris des styles insoupçonnables, olé olé si je puis dire, c’est certainement que la Fashion Week a commencé.

View this post on Instagram

Me when I spot a piece I want on the runway #cometomama . I’m currently in Paris & wishing I’d packed this beauty. I simply love this coat! & so do the pappz apparently 📸 . This look got photographed SO much! It really pushed me out of my comfort zone.. . Check out my blog post for more on renting designer wear, I mean we can’t buy it all, right? Link in bio⚡️ . I’m still awkward when it comes to photos but I’ve made friends with the photographers & now they all know my good side 😂 . I’ve tagged some of my favourite fashion week photographers here xo . . . . . . . . . . . . . . . . . . #londonfashionblogger #pfw18 #lfw18 #fashionweek2018 #londonbloggers #londonphotographers #londonstreetstyle #minnanhui #wearthewalk #britishfashioncouncil #myootd #stylishwomen #fashionscout #fashionablewomen #londonstylist #fauxfurcoat #neonpink #londonfashionweek2018 #highfashionwomen #parisfashionweek2018 #parisstreetstyle #rentadress #papparazzi #fashionweekstyle

A post shared by Saffy Khan (@stylegrimoires) on

Parfois, on pourrait croire qu’ils ont consommé des substances…que nennie!!! Ils ont passés des jours à travailler leur look, pour être repérables, et repérés par les magazines, les journalistes, et autres travailleurs de ce monde, qui paraît inaccessible mais dans lequel le réseau fait la réputation.

C’est donc l’occasion de se lâcher!

Entre nous, on sait bien qu’on est complètement hors budget et qu’on ne peut ni assister au défilé ni s’acheter le moindre accessoire.

Je vous l’expliquais dans le portrait de Chantelle, c’est le temps passé sur la pièce qui, additionné aux matières, fait le prix. Autrement dit, plus c’est cher, plus on est censés monter en qualité. Alors quel intérêt pour nous de s’intéresser aux défilés ?

L’inspiration bien sûr!

Lorsqu’on est un étudiants sans argent, ou travailleur sans patrimoine exorbitant, l’intérêt est de savoir ce qui sortira dans les magasins dans 6 mois. La Fashion Week est la dictatrice de la mode, accessoirisée par la propagande des journalistes, et faisant l’adhésion des parents, comme l’envoûtement de la jeunesse.

Même si ça peut paraître too much pour certains, on fait tous plus ou moins attention à la façon dont on s’habille et c’est toujours intéressant de savoir ce que tout le monde portera demain.

2 Commentaires

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire