Les tribulations d’une vendeuse de glaces

La saison à peine terminée, je m'empresse de vous raconter les aventures, les perles, les flops de mon métier cet été : vendeuse de glace. Vous comprendrez que tenir un glacier est un vrai métier, exigeant des compétences hors du commun.

 

Avec ma super collègue Juliette nous avons vendu tout l’été paninis et sandwichs à couper le souffle, glaces artisanales, pizza et boissons fraîches avec amour et sympathie.

Je préfère vous prévenir d’entrée de jeu, nous ne poussions pas la charette dans le sable (comme le pensaient les parents de Juliette au début). Nous n’étions pas non plus dans une barraque à frites, mais bien installées dans un local coloré et lumineux à l’arrière du restaurant les pieds dans l’eau.

italy-3540815_6404237622549958644959.png

Une terrasse ensoleillée, vibrant sur des rythmes endiablés, c’est là que naît le récit de l’été.

C’est donc auprès d’une super équipe de saisonniers et d’employés que j’ai ri, stressé, travaillé tout l’été. D’ailleurs à force de les observer, tous uniques en leur genre et à la fois liés par l’esprit d’équipe, j’aurais pu écrire un essai sociologique. Si seulement vous aviez pu les connaître tous…

Et puis en y réfléchissant bien, je me suis dis que vous vous sentiriez plus concernés par l’envers du décor : les clients !

13906753_1034214963299588_8648438698118553400_n
par le photographe du restaurant « les pieds dans l’eau »

 

Je vais donc me limiter à la partie glacier parce qu’il y a bien assez à dire et puis l’article s’appelle les tribulations d’une vendeuse de glace alors ça serait bizarre…

Nous vendions donc des glaces élaborées par un maître artisan glacier reconnu.

Commençons par les côtés positifs, parce qu’avouons le, il y en a pleins.
La mer sur le pas de la porte, le soleil et la bonne humeur des clients, le sourire des petits qui lèchent leur première glace, les larmes de certains qui trouvent ça froid, les clients réguliers qui aiment venir discuter, etc.

17424918_1243760149011734_6064789350412831648_n
crédit photo les pieds dans l’eau. J’en profite pour faire un coup de pub: vous avez de l’autre côté une très belle terrasse vue sur mer.

Maintenant je laisse une petite note à tous les mangeurs de glaces (et Dieu sait que vous êtes quasiment l’intégralité de mes lecteurs).
Messieurs, Dames, je vous en conjure, pensez à nous !

Nous les vendeuses, qui, deux cent fois par jour, nettoyons la vitrine après le passage de vos 10 doigts, la langue de vos enfants, les accessoires de plage et les crocs qui font les essuie-glaces. Je ne pense pas que vous visualisez le petit, les crocs pleins de sable enfilés sur chaque main,  touchant, et frottant ma vitrine.

Hélas ! Hélaas,…, je n’invente rien, c’est fréquent! Vous me direz que je suis payée pour ça. C’est vrai je le reconnais mais ce sont des règles de savoir vivre.

Après une étude menée soigneusement par mes soins, j’ai constaté que près de 80% des gens, jeunes et très vieux étalent leur paluches sur ma belle vitrine criant à la lingette H2O.

(Vous connaissez la lingette en microfibre H2O ? C’est vraiment super, ça ne laisse pas de traces, ma patronne en est fan! Et il y en a de toutes les couleurs au cas ou les messieurs voudraient une bleue pour faire les vitres).

On ne va pas s’arrêter en si bon chemin !

screenshot_20180902-184423~38863676863123563275..jpg
Maxime tu es désormais la future star d’internet !

Vous, touristes et locaux qui me demandez une boule vanille,
me voyez la mettre dans le cornet, puis une fois la boule bien enfoncée, me lancez : « vous n’auriez pas plutôt un petit pot ? »

Vous qui attrapez votre glace en passant au dessus de la corbeille à cuillères et qui me demandez où sont les cuillères à glaces et les serviettes. « juste devant vous ».
D’ailleurs nous avons décidé d’y remédier par une flèche qui clignote. Juliette à déposé le brevet !

17861558_1249437431777339_9106221860656335672_n
ce que j’appelle le rush… crédit photo les pieds dans l’eau.

Vous, qui dans un moment de rush voyez la poubelle pleine, voyez aussi qu’on a pas le temps de la changer mais continuez à empiler vos cuillères comme le jeu des accrobates.
Celui qui déséquilibre et fait tomber la pyramide à gagné!

Vous, qui me payez tous en billets de 50 (et j’ai vu du 100 pour 2 boules à 2E) alors que je n’ai plus de monnaie.

Vous, qui me demandez un supplément chantilly à la fermeture alors que je viens de purger la machine.

Vous, qui voulez goûter 5 parfums avant de choisir le vôtre. 1 c’est normal, 2 ça passe, 3 ça commence à bien faire on a bientôt fait le tour, 4 là vous êtes lourds.

Vous, qui vous croyez au kebab en allant directement vous servir dans mon congélateur blanc servant à stocker les glaces. « Que cherchez vous ? Ah une bouteille d’eau ? Ne bougez pas je vais vous en cherchez une! ».

Ceux à qui je répète à chaque fois que nous n’avons ni melon, ni réglisse, ni banane, mais quasimment tout le reste.
Les enfants à qui je tente brièvement d’apprendre à dire Bonjour et merci.

img_20180902_155837~21394263914567962548..jpg
Quand des clients fidèles se font plaisir pour le dernier jour.

Les habitués de la dernière minute,

Ceux qui entrent pour un renseignement les chaussures pleines de sable après le passage de la serpillère.
Ceux qui font tout le tour du resto pour me trouver au lieu de patienter 2 minutes.

Ceux qui font tout le tour de la vitrine pour me montrer le parfum qu’ils ont choisi.

Ceux qui s’obstinent à toucher le cornet pour me dire qu’ils veulent leur glace en cornet (vos mains sont pleines de microbes).
Ceux qui mettent 3 jours à choisir et à sortir leur monnaie quand il y a du monde derrière et les impatients qui s’affolent dans la file d’attente : « c’est les vacances il y en aura pour tout le monde ».

blonde-629726_640.jpg
Vous qui êtes toujours pleins d’idées fraîches pour me faire pâlir, qui m’avez fait penser plus d’une fois à la caméra cachée, qui avez voulu me pousser à bout pour certains. A croire que vous avez organisez un concours entre vous! Vous tous, vous m’avez bien fait rire tout l’été. Continuez d’acheter des glaces, mais attention à la vitrine !

et j’embrasse mes fidèles clients qui ont tout goûté et qui sont revenus à chaque fois.

5 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Arnaud Canivenc

    trés bel article, et franchement la team valentine/juliette, juste un mot TOP. Adorable, souriante, charmante, super sérieuse, pas un seul bug de tout l’été! un vrai plaisir d’avoir travailler cet été avec vous deux! Si tu veut faire un autre article mais du coté resto, passe nous voir… on en a du croustillant… (genre, le lavabo dans les toilettes n’est pas un pédiluve pour laver les pieds plein de sables des enfants…. si si)

    • 2
      admin3598

      OOhh mais merci c’est super gentil ça 😀 ça me touche beaucoup beaucoup! Tu m’as fais rire avec le pédiluve^^, c’est vrai qu’on en découvre tous les jours. Après on en rigole

  2. 3
    Arnaud Canivenc

    trés bel article, et franchement la team valentine/juliette, juste un mot TOP. Adorable, souriante, charmeasuper sérieuse, pas un seul bug de tout l’été! un vrai plaisir d’avoir travailler cet été avec vous deux!

Laisser un commentaire